Notice: Constant ABSPATH already defined in /home/educadisiq/www/blog/wp-load.php on line 22

[A.I.] De la machine de Turing au deep learning

Publié le 29/12/2017 à 23:17
deep learning

Si le machine learning demeure encore dans son enfance, l’idée d’un appareil capable d’apprendre par lui-même est loin d’être récente. Dès 1936, l’un des pères de l’informatique, Alan Turing, imaginait déjà les concepts de l’ordinateur moderne et de l’intelligence artificielle.

 

 

La « Machine de Turing »

 

Alan Turing est désormais mondialement connu à la fois pour son rôle décisif dans la victoire alliée durant la Seconde Guerre mondiale, grâce à sa « bombe » permettant de décrypter la machine allemande Enigma, puis pour sa participation cruciale dans la réalisation des premiers ordinateurs à la fin des années 40. Le génie des mathématiques s’était pourtant déjà illustré en 1936 en publiant un article, alors qu’il n’était encore que doctorant au King’s College de Cambridge.

 

La Turing Machine (« Machine de Turing ») ne désigne pas un appareil concret, mais un concept mathématique qui ne sera pas matérialisé avant la fin des années 40 avec les premiers ordinateurs. L’objet imaginé par Turing pourrait ainsi être programmé, en étant capable de lire et comprendre des instructions, afin de réaliser le travail d’un humain de manière beaucoup plus rapide. Visionnaire, Turing pense également sa machine comme douée d’intelligence, susceptible d’analyser le résultat de ses actions, de les synthétiser et d’agir en conséquence. Il s’agit là, avec près d’un demi-siècle d’avance, du principe de l’intelligence artificielle.

 

 

Le deep learning et les réseaux de neurones

 

Pour ce qui est de l’intelligence artificielle appliquée à l’éducation, il a fallut attendre longtemps pour concrétiser la machine de Turing. Désormais, le « deep learning » implique la capacité d’un ordinateur à non plus seulement exécuter des programmes, mais à apprendre des éléments nouveaux et à les synthétiser de manière autonome, pour réaliser de nouvelles tâches. Et tout ceci grâce au « réseau de neurones ».

 

Le réseau de neurones désigne un véritable cerveau numérique, calqué sur le fonctionnement du cerveau humain. Des milliers d’unités sont reliées entre elles, telles des neurones, permettant d’analyser et de calculer des données. Ces unités sont réunies en couches successives, jusqu’à une vingtaine, formant ainsi un réseau de neurones. Comme application concrète, il y a le projet de recherche Google Brain, débuté en 2011.

 

 

Près d’un demi-siècle s’est écoulé entre le suicide d’Alan Turing (1954) et le début de la concrétisation de ses prophéties dans les années 2010, avec le deep learning. Par ailleurs le génie de l’informatique, persécuté pour son homosexualité selon les règles législatives de rigueur dans les années 50 en Angleterre, n’a officiellement été gracié par la reine  qu’en 2013.


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT