Notice: Constant ABSPATH already defined in /home/educadisiq/www/blog/wp-load.php on line 22

[E-learning] Un CA de 65 milliards de dollars en 2023

Publié le 07/05/2018 à 09:07
MOOC

L’e-learning possède toujours un confortable avenir devant lui, selon une récente étude. Propulsé par la démocratisation des solutions digitales portables, l’e-learning est désormais très largement plébiscité dans le monde académique, même si les disparités demeurent très importantes selon les continents.

 

 

Un marché de l’e-learning toujours dominé par les USA

 

Le CA de l’e-learning était de 12,85 milliards de dollars en 2017. Avec une estimation portée à 63 milliards de dollars pour 2023, son taux de croissance annuel devrait donc être de 9,76%. Ce marché est toujours porté par le développement intensif du mobile learning et du
social learning, qui outre rendre extrêmement rentable l’apprentissage permettent de le démocratiser et de l’amplifier de manière exponentielle.

 

Comme à l’accoutumée l’Amérique du Nord se taille la part du lion, avec la moitié des revenus captés par les États-Unis et le Canada. Les pays asiatiques et l’Europe arrivent par la suite, toutefois désormais concurrencés de près par des nations intéressées par les bénéfices multiples de l’e-learning, notamment au point de vue géographique : l’Inde, la Chine ou encore les pays africains.

 

 

Des disparités profondes sur l’apprentissage par MOOC

 

Le monde académique est désormais largement pénétré par l’enseignement digital, répondant ainsi à une forte demande de la part des étudiants. 92% d’entre eux à travers le monde sont intéressés par les TICE.  En 2015 la moitié des étudiants américains déclaraient ainsi avoir suivi un MOOC dans les douze derniers mois – 56% d’entre eux utilisant quotidiennement leur ordinateur ou tablette en cours.

 

Au niveau mondial les disparités sont toutefois profondes. 73% des étudiants ignorent toujours l’existence des MOOC, et seulement 9% ont suivi un cours en ligne dans l’année écoulée. Et parmi les étudiants ayant réalisé un apprentissage par MOOC, seulement 11% ont obtenu un certificat officiel de complétion. Ce dernier, pourtant reconnu professionnellement, figure toujours très rarement sur les CV.

 

 

La raison principale de l’utilisation des TICE en cours est la même du point de vue des étudiants ou des enseignants : rendre l’apprentissage plus motivant.


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT