Notice: Constant ABSPATH already defined in /home/educadisiq/www/blog/wp-load.php on line 22

[E-learning] Nestor, l’intelligence artificielle qui détecte le manque d’attention des élèves

Publié le 30/05/2017 à 14:32
elearning

Si les cours à distance laissaient jusqu’ici libre choix aux élèves d’être attentif ou non, le logiciel Nestor pourrait à terme faire régner la discipline. Cette I.A. est en effet capable de détecter le manque de concentration d’un élève – et de lui faire savoir.

 

 

L’intelligence artificielle au secours de l’e-learning

 

Lors des cours en présentiel, il est difficile pour les élèves de masquer leur peu d’intérêt pour ce que disent leurs enseignants, à moins de développer des trésors d’ingéniosité en espérant ne pas être repérés. Pour les cours en e-learning, à l’inverse, rien de plus facile : même lorsqu’un cours a lieu en ligne et en direct, le professeur n’est le plus souvent visible que par les élèves – et ne se soucie pas de savoir si ces derniers l’écoutent.

 

Avec Nestor, les choses pourraient bien changer. Un jeune professeur français, Marcel Saucet, enseignant à l’Université de San Diego, a eu l’idée de trouver une solution numérique à un problème lui-même numérique : l’intelligence artificielle. Nestor est ainsi un logiciel doué de reconnaissance faciale et ainsi capable d’analyser la perte d’attention d’un apprenant en face de son ordinateur ou de son smartphone, et d’aussitôt le signaler.

 

 

300 expressions faciales mémorisées

 

Marcel Saucet a ainsi développé un algorithme fondé sur la reconnaissance des évolutions du visage, capable d’analyser et de comprendre 300 réactions différentes, en particulier celles de la fatigue ou du désintérêt, signalant un décrochage de la part de l’élève. Malin, Nestor propose en fin de cours un test personnalisé portant sur les notions correspondant aux manques d’attention. Les élèves les moins attentifs reçoivent un sms, et les professeurs sont à mêmes de retravailler les parties de leurs cours les moins attractives.

 

L’ESG, une école de commerce française, se lancera dès la rentrée 2017 dans une expérimentation grandeur nature de Nestor. Il ne devrait pas s’agir du seul essai, puisque l’I.A. a reçu une forte promotion le 17 mai 2017 à New York lors du World Council of Peoples for the United Nations (WCPUN).

           

 

Nestor, comme toute intelligence artificielle, n’a pas manqué de s’attirer quelques critiques, notamment sur l’ingérence dans la sphère privée. Son concepteur a toutefois assuré que les données collectées resteraient anonymes.


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT