Et si le français était la langue du futur ?

Publié le 26/03/2014 à 12:17
Français 2050 parlé monde entier

On vous a récemment parlé de l’engouement des jeunes du monde entier pour la langue Française, mais d’après une récente étude, menée par la banque d’investissement Natixis et reprise par le prestigieux magazine américain Forbes,  la langue de Voltaire serait parlée par plus de 750 millions de personne à l’horizon 2050.

 

Une langue parlée partout autour du monde

 

Ce n’est pas une nouvelle, la France a un rayonnement international important, avec des territoires sur tous les continents (de la Guyane à la Nouvelle-Calédonie, en passant par la Réunion et la Terre Adélie). Dans le passé, la langue française était signe de distinction et d’éducation, notamment au début du XIXème siècle en Russie, où bon nombre d’intellectuels la parlait, comme Tchaïkovski ou Tolstoï. C’est également la langue officielle de beaucoup d’institutions, comme le Comité International Olympique, les Nations Unies, ou même la Fédération Internationale d’Escrime.

 

Mais le français est aussi la langue officielle de plus de 30 pays, en tant que langue principale ou secondaire. Parmi ces 30 pays,  quasiment tous les pays d’Afrique subsaharienne et de l’Ouest. Ceux là même qui voient actuellement leur population croitre rapidement, mais qui seraient également le prochain nid de développement économique. Ainsi, apprendre le français pourrait redevenir à la mode, vu que les projections pour 2050, tirées de l’étude de Natixis, font état d’une langue de Molière étant la langue la plus parlée dans le monde, avec 750 millions de francophones (contre 220 millions en 2010), devant les sinophones et même devant les anglophones.

 

Une étude à analyser avec précaution

 

Cependant, les conclusions de l’étude sont à modérer, car la méthode utilisée peut porter à controverse. En effet, la banque d’investissement a compté comme francophones tous les habitants des pays ayant le français comme langue officielle. Or, dans plusieurs de ces pays, bien que ce soit la langue officielle, beaucoup d’habitants ne l’utilisent pas, mais elle est utilisée dans l’administration. De plus, des pays peuvent avoir plusieurs langues officielles, comme c’est le cas par exemple du Luxembourg ou de la Suisse. Ainsi, on peut penser qu’à l’échéance de 2050, l’anglais sera toujours la langue la plus parlée dans le monde, même si ce n’est pas à titre officiel.

 

Cependant, cette étude nous montre que la langue française a encore de beaux jours devant elle, et pourrait, pourquoi pas, reprendre la place de choix qu’elle occupait il y a plusieurs années sur la scène internationale.  


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT