L’éducation au Groenland

Publié le 10/04/2019 à 23:10
L’éducation au Groenland

Figurant parmi les plus grands pays du monde, le Groenland est aussi la nation la moins densément peuplée. Son système éducatif est similaire à celui de son pays de rattachement, le Danemark, avec notamment l’apprentissage obligatoire des deux langues nationales, le groenlandais et le danois. 

 

 

Une centaine d’école et une université

 

Avec plus de 2 millions de km² le Groenland est le 13ème pays le plus grand du monde, mais son nombre d’habitants ne dépasse pas les 55 000 – soit la population de Beauvais – principalement répartis sur les côtes. Malgré tout le système éducatif groenlandais possède une centaine d’établissements scolaires, et une seule université, installée dans la capitale, Nuuk. L’école est obligatoire et gratuite de 7 à 16 ans.

 

Les études supérieures au Groenland débutent dès l’âge de 16 ans, avec la possibilité de réaliser à l’université de Nuuk diverses formations : journalisme, enseignant, éducateur, aide-soignant ou encore infirmier. Pour plus de choix, les étudiants groenlandais peuvent être admis dans les universités du Danemark et bénéficier de bourses, à condition toutefois d’avoir la nationalité danoise et de se limiter à trois années d’études.

 

 

Deux langues officielles

 

Si le danois est la principale langue d’enseignement et est obligatoire, la langue groenlandaise est depuis une trentaine d’années enseignée sur un pied d’égalité, tranchant avec auparavant une distinction entre les origines des élèves. Le bilinguisme est désormais devenu courant au Groenland, au bénéficie réciproque des natifs et des élèves d’origine danoise. Un test officiel de groenlandais est obligatoire à la fin des études.

 

La langue groenlandaise fait partie des langues inuites, elles-mêmes issues de l’eskimo.  Elle est parlée par environ 60 000 personnes, principalement au Groenland. Ces deux langues et de nombreuses autres (yupik, aléoute…) font partie de la famille des langues eskimo-aléoutes.  Le terme populaire « eskimos » ne désigne dans les faits aucun peuple en particulier, et est surtout considéré comme fort peu gratifiant pour les Inuits du Groenland, qui se considèrent eux-mêmes comme Groenlandais.

 

 

L’anglais fait partie des langues secondaires couramment répandues au Groenland. Contrairement à certaines nations, pour ne pas citer la France, les hommes politiques et officiels groenlandais maîtrisent généralement très bien l’anglais. 


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT
Contactez-nous