Un livre pour les vacances

Publié le 02/07/2019 à 15:00
Un livre pour les vacances

La deuxième édition de l’opération « un livre pour les vacances » débute avec les grandes vacances, pour tous les élèves de CM2, avec cette année Les Fables de la Fontaines illustrées par Voutch. Une incitation à la lecture pour les plus jeunes, qui par ailleurs contrairement aux idées reçues lisent de plus en plus.

 

 

Le goût de lire à l’orée du collège

 

Lancé en 2018, « Un livre pour les vacances » vise à renforcer l’attrait et le plaisir de la lecture auprès des enfants. L’opération est initiée par les enseignants de CM2 ou les directeurs d’établissements, avec la présentation d’un ouvrage sélectionné peu avant les grandes vacances. Des explications ludiques sont fournies pour permettre d’initier le plus efficacement possible la lecture. Lors de la rentrée au collège, les enseignants d’histoire, de français et d’art peuvent s’appuyer sur les lectures estivales pour débuter leurs leçons.

 

Cette année l’ouvrage sélectionné pour l’opération « Un livre pour les vacances » est un grand classique des salles d’écoles : Les Fables de Jean de la Fontaine. Une nouvelle édition spécifiquement destinée aux écoliers a été réalisée par Canopé, et illustrée par Voutch (Olivier Vouktchevitch). Le dessinateur français s’est depuis longtemps spécialisé dans le dessin humoristique, aussi bien pour l’enfance que pour le monde adulte.

 

 

Le livre plus fort que le numérique

 

Non, les plus jeunes ne lisent pas moins : ils lisent même de plus en plus, d’après une étude du Centre national du livre. Certes, Harry Potter, les sagas adaptées du cinéma et autres mangas poussent la tendance vers le haut, mais le constat est bien là. Au total 4 Français sur 5 se déclarent lecteur, avec davantage de lectrices que de lecteurs, et sans surprise une importante domination des retraités (96% de lecteurs).

 

La révolution numérique de l’édition a bien eu lieu au tournant du XXI siècle, mais sans pour autant porter ombrage au format papier, qui domine toujours de manière écrasante le marché de l’édition. 9 français sur 10 lisent ainsi toujours des livres papier, et 68% ne posent jamais les yeux sur une liseuse (contre 1% de lecteurs uniquement numériques). Le plaisir et la découverte sont les deux valeurs les plus associées à la lecture, alors que la sensation physique voir olfactive associée au livre demeure toujours décisive.

 

 

Avant de passer à l’immortalité avec ses Fables, Jean de la Fontaine était connu pour ses contes à tendance érotique – un passé gênant que l’auteur dut par la suite faire oublier. 

 


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT
Contactez-nous