Notice: Constant ABSPATH already defined in /home/educadisiq/www/blog/wp-load.php on line 22

[TICE] Du tableau noir au tableau blanc interactif

Publié le 29/12/2017 à 03:27
TICE

Plusieurs siècles séparent le vénérable tableau noir du récent tableau blanc interactif. Et si ce dernier est désormais présent en force dans les pays les plus industrialisés, le tableau noir et sa craie font de la résistance, offrant toujours une série d’avantages concrets.

 

 

De l’ardoise au tableau noir

 

Le tableau noir était à l’origine réalisé en ardoise, particulièrement adaptée pour recevoir la craie, un autre matériau naturel (désormais remplacée par du plâtre). Il s’agissait d’une version à grande échelle de l’ardoise, une petite tablette à écrire utilisée individuellement par les écoliers, depuis le XVe siècle, puis de manière généralisée à partir de la 3ème République, dans la seconde moitié du XVIIIe siècle.

 

L’utilisation du tableau noir monté sur pied métallique ou accroché directement au mur est beaucoup plus récente que l’ardoise. Son usage est prouvé en Angleterre au début du XVIIIe siècle, alors que les États-Unis doivent attendre 1801 pour voir leur première leçon dispensée de cette manière à la prestigieuse académie militaire de West Point. L’invention de la craie colorée doit attendre encore plus longtemps, conçue par l’Écossais James Pillans en 1814.

 

 

L’émergence du tableau blanc interactif

 

À l’issue de deux siècles de suprématie, et après avoir progressivement viré au vert, à partir des années 90 le tableau noir laisse peu à peu sa place dans les pays industrialisés au tableau blanc. La craie est également remplacée par des feutres effaçables, permettant un gain de confort et d’hygiène probant. Malgré tout le tableau noir demeure toujours utilisé, présentant toujours un certain nombre d’avantages sur le tableau blanc (économique, non odorant, plus facile à entretenir…).

 

La dernière évolution du tableau noir est le tableau blanc interactif (TBI), produit direct des nouveaux TICE. Il permet d’être contrôlé avec les doigts ou une souris, assurant le partage du contenu d’un ordinateur et l’interaction avec les élèves. Il peut aussi garder en mémoire une précédente leçon et ainsi être réutilisé. Plus d’une trentaine de pays riches l’utilisent, dont le Royaume-Uni qui en équipe quasiment toutes ses écoles.

 

 

Le tableau noir est aussi célèbre pour son bruit horrible provoqué par une craie mal utilisée, ou le passage volontaire d’ongles sur sa surface. Une réaction naturelle, puisque que selon une récente étude de l’université de Cologne, l’humain est ainsi « prédestiné » à détester ce bruit.


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT