Notice: Constant ABSPATH already defined in /home/educadisiq/www/blog/wp-load.php on line 22

[Enseignants] Une prime de 3 000 euros à la rentrée en REP +

Publié le 03/06/2018 à 10:39
Collège

Promesse de l’ancien candidat Macron, la prime de 3 000 euros nets par an pour les enseignants de REP + devrait commencer à s’appliquer à la rentrée. Une mesure conséquente qui s’ajoute aux augmentation successives enregistrées ces dernières années, à des degrés toutefois pour le moins restreints.

 

 

240 établissements de REP + concernés

 

Les enseignants exerçant dans les 240 établissements de REP + devraient pouvoir compter sur une augmentation substantielle de leurs revenus, avec une prime nette de 3 000 euros par an. Le ministère de l’Éducation nationale l’affirme nettement : « L’objectif est bien qu’on est quelque chose qui commence en septembre », en évoquant par ailleurs un sujet « prioritaire » dans la longue liste des promesses présidentielles.

 

La promesse d’une augmentation avait été évoquée à plusieurs reprises depuis l’élection d’Emmanuel Macron, avec même un cafouillage entraînant de sérieuses désillusions lors de la dernière rentrée. En février dernier le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer avait toutefois tenu à rappeler la mise en place de ce geste fort, destiné à palier par l’appât du gain une situation plus que difficile dans les quartiers défavorisés.

 

 

L’argent pour stimuler l’envie d’enseigner

 

Cette augmentation fait suite à une série de revalorisations salariales et autres avantages concernant les zones sensibles, afin de tenter d’endiguer le désastreux turn-over enregistré notamment en banlieue parisienne. En 2015 déjà, l’ancien gouvernement avait augmenté d’environ 100 euros par mois les enseignants exerçant en ZEP, qui percevaient jusque-là une anecdotique prime de 96 euros.

 

La France n’est certes pas le seul pays à faire face à des situations difficiles dans son éducation nationale. Toutefois, certaines nations optent pour des mesures autrement plus incitatives, en procédant à de vastes augmentations de salaires, comme le Brésil, qui pour lutter contre la désertification enseignante des régions les plus pauvres a augmenté de 60% ses professeurs.

 

 

Tim Cook devrait poursuivre dans les mois à venir le développement de sa stratégie éducative, conformément à ses propos échangés avec le président Emmanuel Macron à l’Élysée l’automne dernier.


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT