Notice: Constant ABSPATH already defined in /home/educadisiq/www/blog/wp-load.php on line 22

[École] Bientôt la fin des devoirs à la maison ?

Publié le 27/05/2017 à 11:17
colège

Critiqués depuis de longues années, les devoirs à la maison, déjà plus ou moins encadrés sur le plan légal, pourraient bientôt totalement disparaitre selon une déclaration du nouveau ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer. Ou du moins, ceux-ci seraient effectués directement en classe.

 

 

Les devoirs à l’école, mais plus à la maison

 

Jean-Michel Blanquer veut agir vite, et tenter des réformes nettes pour l’Éducation nationale – un terrain toujours glissant. L’une de celles-ci pourrait être la plus populaire, puisqu’elle vise à supprimer les déjà contestés devoirs à la maison. Le ministre a ainsi déclaré devant la Fédération des parents d’élèves de l’enseignement public réunie en Avignon son intention non pas de supprimer purement et simplement les devoirs, mais de les effectuer directement en cours, afin de permettre aux élèves de disposer de temps libre à la maison :

« Ça signifie que des devoirs, il y en a, mais qu’ils ne sont pas faits pour être faits à la maison mais plutôt dans l’établissement, de façon à créer une forme de tranquillité en famille sur ces sujets, d’amenuiser les inégalités qui peuvent exister entre les familles et avoir du temps heureux en famille. »

 

 

Des applications concrètes dès la rentrée

 

La déclaration du ministre de l’Éducation nationale ne repose encore sur aucun socle législatif, faute d’avoir eu le temps d’explorer les différences d’application inévitables entre l’école, le collège et le lycée :

« Je vais écouter les acteurs pour affiner ce processus (…), on va s’adapter à chaque cas, par exemple, au collège, cela peut prendre la forme d’études dirigées de 16 heures à 18 heures le soir dans tous les collèges, et pas seulement en éducation prioritaire. »

 

Cette réforme pourrait toutefois s’appliquer rapidement, puisque des mises en place concrètes sont d’ores et déjà planifiées pour la rentrée de septembre. En conséquence, Jean-Michel Blanquer devrait présenter « bientôt » les détails matériels de cette première mesure symbolique, qui ne devrait pas manquer de faire réagir dans les milieux enseignants.

 

 

Outre la suppression des devoirs, de nombreuses réformes sont attendues dans les prochains mois, comme la réapparition des classes bilangues, ou l’enseignement du grec et du latin, de même qu’une réforme du BAC.


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT