Notice: Constant ABSPATH already defined in /home/educadisiq/www/blog/wp-load.php on line 22

[BAC] Une légère baisse dans toutes les séries

Publié le 25/07/2017 à 12:02
BAC

Une fois n’est pas coutume, les résultats du BAC 2017 publiés par le ministère de l’Éducation nationale sont en légère baisse par rapport à l’année précédente, avec 87,9% d’admis. Une baisse observée dans toutes les filières, qui reste toutefois toute relative par rapport aux résultats records de 2016,

 

 

Une baisse pour le moins minime des résultats au BAC

 

L’année 2017 ne restera pas dans les annales du BAC, où jusque-là quasiment chaque année battait le précédent record de réussite. Avec 87,9% d’admis, la baisse enregistrée est de 0,6 points par rapport à l’année faste de 2016. Toutes les séries sont concernées par la baisse, avec 90,7% de réussite au BAC général (- 0,8), 90,5% en série technologique (-0,2) et 81,5% pour le BAC professionnel (- 0,7).

 

Cette baisse demeure toutefois largement relative, puisqu’avec « seulement » 87,9% d’admis, l’année 2017 fait tout de même mieux que 2015 (87,8%) et égale l’année 2014, qui battait déjà à l’époque tous les records. La barre des 80% a été franchi au début des années 2000, poursuivant régulièrement son augmentation. Par comparaison, en 1980 le taux de réussite n’était que 63,9%.

 

 

Une réforme du BAC pour 2021

 

La baisse des résultats par rapport à l’édition 2016 du BAC s’étend également aux mentions attribuées aux admis. Celle-ci demeure cependant là-aussi très marginale, avec 0,7 points en moins. Le nombre de mentions reste globalement toujours aussi impressionnant, avec 47,5% de candidats distingués, soit quasiment un sur deux.

 

Face aux critiques récurrentes concernant les généreux taux de réussite au BAC, le gouvernement a récemment annoncé une réforme de cet historique concours, conformément aux engagements de l’ex-candidat Macron. Le nombre d’épreuves devrait ainsi être drastiquement réduit et le contrôle continu renforcé, et l’avenir pratique des élèves mis au centre des réflexions. La réforme devra toutefois attendre au moins 2021.

 

           

Contrairement à une idée répandue, le BAC ne date pas du Premier Empire, mais existait déjà au Moyen-Age, au XIIIe siècle. La réforme en 1809 par Napoléon lui donne une forme plus moderne, en partie héritée depuis. Cette année-là, seulement 31 prétendants avaient été récompensés.


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT