Notice: Constant ABSPATH already defined in /home/educadisiq/www/blog/wp-load.php on line 22

[BAC] Passer le BAC avec internet… C’est au Danemark

Publié le 25/05/2017 à 18:43
BAC

A l’instar des pays scandinaves, le Danemark est à la pointe des nations en matière de numérique. Et depuis presque dix ans, il est devenu normal de surfer sur internet avec son ordinateur… pour passer les épreuves du BAC.

 

 

Le Danemark connecté

 

Le Danemark brille dans les nouvelles technologies, avec presque la totalité de ses habitants ayant accès au haut débit. Même les habitants en milieu rural disposent quasiment tous (97%) d’une connexion au haut débit. Les banques en ligne et le e-commerce représentent les services favoris des Danois. C’est dire si passer le BAC avec internet n’a rien d’exceptionnel, mais relève d’une logique assumée.

 

Depuis presque dix ans (2008), l’utilisation d’internet pour les épreuves du BAC est autorisée par le Danemark. Mais depuis 1994, les lycéens danois avaient déjà le droit d’utiliser leur ordinateur pour rédiger leurs examens. Ils peuvent ainsi aller chercher des informations utiles, des articles ou des données chiffrées pour appuyer leurs réflexions. L’utilisation de messageries instantanées et du copié-collé est en revanche interdite.

 

 

Le BAC grâce au BOYD

 

Simple d’application, l’utilisation d’internet pour le BAC est aussi économique pour le gouvernement danois. L’écrasante majorité des élèves utilisent leur propre matériel personnel, sur le modèle du BOYD. En cas de besoin, les lycées fournissent le matériel. Les examens sont par ailleurs adaptés à ce format, ne recourant pas à des questions précises qui seraient facilement renseignées avec internet, mais avec des exercices ouverts, nécessitant une réflexion développée.

 

Selon Steen Larsen, conseiller au ministère de l’Éducation, l’utilisation des TICE pour le BAC est une évolution logique : « Le développement des TIC et l'irruption d'Internet sont donc la suite naturelle de cette politique. J'ai pour habitude de dire que leur introduction en classe est plus une évolution qu'une révolution. Que ce soit les devoirs, les cours ou les examens, Internet est vite devenu partie intégrante des apprentissages. On ne peut pas faire sans aujourd'hui ».

 

           

Décidément plus en avant que tout le monde, le Danemark a par ailleurs ouvert une « ambassade numérique » en début d’année. Entièrement en ligne, cette dernière est spécifiquement destinée à entretenir de bonnes relations avec les géants de l’internet, Microsoft et Google notamment.


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT