Notice: Constant ABSPATH already defined in /home/educadisiq/www/blog/wp-load.php on line 22

Allo-Oustad, première plateforme de soutien scolaire à distance au Maroc

Publié le 04/11/2014 à 12:31
e-learning soutien scolaire

Le continent africain regorge de paradoxes. Un constat valable pour le numérique, avec des pays parmi les moins connectés au monde et en parallèle des congrès internationaux de pointe, avec le Forum E-Learning Tunisie qui vient de s’achever et la Conférence E-Learning Africa à suivre au printemps prochain. Le Maroc n’est pas en reste, avec le lancement d’une plate-forme de soutien scolaire à distance du Royaume, Allo-Oustad.

 

Des cours interactifs

 

La startup marocaine est le premier service de soutien scolaire à distance du royaume, et offre déjà des services particulièrement développés. Plus qu’un simple accès à des MOOCs scolaires, Allo-Oustad propose des interactions entre élève et professeur, par chat, partage de fichiers ou directement par vidéoconférence. Les enseignants disposent également d’une tablette graphique et d’un stylet numérique pour les travaux pratiques : «Tout ce qu’écrit le professeur sur la tablette apparaît sur l’écran de l’élève», précise l’un des co-fondateurs, Amine Azzouzi. Plus besoin de papier ou de stylo». Si le programme est pour l’instant limité aux matières scientifiques avec les mathématiques, la physique, la chimie et les sciences de la vie et de la terre, l’offre se distingue par une optimisation du coût et du temps en faveur de l’apprenant. Celui-ci peut acquérir des packs de 30 minutes à 5 heures de communication, avec un éventuel solde réutilisable dans d’autres matières.

 

L’e-learning et l’Afrique

 

En matière d’éducation, les progrès et résultats accomplis ces dernières décennies varient très fortement selon les nations du continent africain. Le Forum mondial de l’Education à Dakar en 2000 a permis une hausse importante de l’accès à l’éducation, avec des taux de scolarisation en nette hausse (mais des inégalités criantes entre sexes), sauf en Afrique subsaharienne. Le Maroc fait quat à lui partie des pays émergents, avec une économie de marché bien portante et un PNB en hausse continue. Un terrain relativement favorable aux startups, malgré des obstacles puissants avec des manques notables en investisseurs, mentors ou même locaux. Le lancement d’Allo-Oustad est doublement intéressant pour le Maroc. En plus de renforcer l’éducation, la startup ambitionne un désenclavement géographique assurément profitable – sous réserve d’une connexion à internet. Les zones les moins accessibles du royaume pourraient ainsi accéder à un enseignement suivant les programmes officiels de l’éducation nationale.

L’e-learning et l’Afrique : des perspectives remarquables et incontournables à terme selon bon nombre d’experts. Les conférences internationales et le lancement de startups  comme Allo-Oustad ne sont probablement que les avant-gardes annonciatrices du formidable potentiel du continent. 

 


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT