Nouveautés E-learning : la mixed reality

Publié le 01/06/2019 à 14:42
Nouveautés E-learning : la mixed reality

Si la réalité et la virtualité augmentées sont bien connues depuis quelques années, il faut désormais aussi compter avec la « mixed reality ». Une innovation poussant encore plus loin le principe des technologies immersives, en mixant littéralement les mondes réels et virtuels. 

 

 

Lexique de survie pour les technologies immersives

 

Difficile de s’y retrouver au milieu des nouvelles technologies immersives, aux définitions souvent confondues entre elles. La « réalité virtuelle« , ou Virtual Reality (VR) désigne l’immersion complète dans un univers digital, détaché de toute base avec le monde réel. La « réalité augmentée », ou Augmented Reality (AR) prend place dans le monde réel, avec l’ajout calculé d’objets virtuels de manière réaliste et appropriée.

 

La « réalité mixée », ou Mixed Reality (MR), désigne pour sa part une synthèse de la VR et de l’AR, où les éléments numériques n’apparaîtraient pas en surimpression distincte mais de manière mêlée au monde réel, pour former un nouvel univers. Le principe de la MR était déjà à l’étude dans les années 90 par l’US Air Force, de même que l’holographie numérique, largement liée. L’idée même de la MR relevait auparavant de la science-fiction, illustrée dans de nombreux films comme Retour vers le Futur II en 1989.

 

 

Le marché français des technologies immersives

 

La Mixed Reality combine le meilleur de la VR et de l’AR, pour former une interaction permanente entre les mondes virtuels et réels. Encore plus impressionnante que la technologie 3D, cette réalité multiple perpétue l’intérêt didactique des technologies immersives, en permettant par exemple d’incruster des faits historiques sur des lieux, ou encore de faire surgir dans son jardin des animaux disparus comme les dinosaures.

 

En France le marché des technologies immersives a connu une hausse de 8% en 2018, avec plus d’un quart du marché dominé par Oculus, la filiale de Facebook : 491 000 casques vendus. Si les casques pour smartphones sont en net recul (-58%), les casques autonomes sont en pleine progression (+20%), ce qui est certes logique du fait de leur arrivée tardive sur le marché à la fin de l’année 2017.

 

 

« Ce que nous nommons réalité n’est qu’une façon de voir le monde, mais ce n’est pas la seule. » – Carlos Castanéda.


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT
Contactez-nous