Notice: Constant ABSPATH already defined in /home/educadisiq/www/blog/wp-load.php on line 22

[RH] Le blended learning plébiscité dans la formation pro

Publié le 03/02/2018 à 15:47
e-learning

Une étude de l’ISTF menée sur 400 structures française pointe tout l’intérêt du
blended learning dans la formation pro, largement plébiscité à la fois par les formateurs et les apprenants. Le tutorat reste une composante essentielle de la formation, bien loin d’une formation toute e-learning.

 

 

Le blended learning pour résoudre les problématiques

 

À la question « Comment souhaiteriez-vous faire évoluer vos formations ? », les responsables de formation suivent la tendance générale, 20% d’entre eux souhaitant favoriser le blended learning, et le même nombre soucieux de proposer des interactions ludiques. Toutefois, le micro learning et le mobile learning, désormais très présents dans les corporations outre-Atlantique, ne sont désirées qu’à 10% et 9%.

 

En ce qui concerne la motivation des apprenants, le désir de résoudre des problématiques rencontrées prédomine toujours à 27%, de même que la présence d’un tuteur demeure un pré-requis important (14%) tout comme l’implication de la hiérarchie (13%). L’aspect ludique de ce type de formation arrive ensuite, mais la dimension de social learning ne pointe qu’à la dernière place, à hauteur de 4%.

 

 

Le tutorat indispensable dans la formation pro

 

Le tutorat constitue un moteur indispensable pour la formation digitale, avec + 58% d’efficacité (contre 53% en 2017). Outre motiver l’apprenant pour franchir le pas initial, la présence d’un tuteur stimule et permet d’augmenter ce manière considérable le taux de complétude des formations. Ce besoin d’encadrement est par ailleurs mis en lumière par la très faible pénétration de l’e-learning (formation totalement en ligne) en entreprise, à hauteur de 8% en 2017.

 

En tête des meilleurs outils digitaux plébiscités pour le tutorat figurent la classe inversée et les plateformes LMS (16%), devant les tchats et les tutoriels (12%). Les réseaux sociaux et forums viennent ensuite (10%), suivis par les mails (9%). Paradoxalement, les responsables de formation ne sont pas toujours les plus impliqués dans les processus, puisque 20% d’entre eux ignorent combien de leurs apprenants vont jusqu’au bout de leur formation.

 

 

L’ISTF est depuis 2010 l’Institut des métiers du blended learning, activement engagé dans la transition digitale de la formation professionnelle.  

 


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT