[Réalité virtuelle] Pacific, le nouveau casque sans fil de Facebook

Publié le 26/07/2017 à 15:27
réalité virtuelle

Facebook devrait bientôt lancer son nouveau casque de réalité virtuelle (RV) sans fil, « Pacific », beaucoup moins onéreux que son processeur Oculus Rift, mal vendu depuis sa sortie. Le marché de la RV est en pleine expansion, boosté par un marché chinois en forme éclatante.

 

 

Un casque de réalité virtuelle autonome

 

Pour l’instant baptisé « Pacific », le nouveau casque de RV de Facebook devrait pouvoir fonctionner de manière autonome, sans être rattaché à un ordinateur ou un smartphone. Le casque Pacific devrait être couplé à un processeur Qualcomm, et offrira la possibilité de visionner des films, jouer à des jeux vidéo et surfer sur les réseaux sociaux – la raison d’être de Facebook.

 

Le Pacific n’est officiellement pas présenté comme un remplaçant de l’Oculus Rift, qui s’est avéré un relatif échec commercial : « Il viendra en addition de nos produis haut de gamme comme l’Oculus Rift et les produits pour smartphone comme le Gear VR », affirme-t-on chez le célèbre média américain. Annoncé à un tarif de 200 $, il serait trois fois moins cher que l’actuel casque de RV de Facebook, l’Oculus Rift, et devrait ainsi toucher une clientèle beaucoup plus vaste et permettre e démocratiser la réalité virtuelle.

 

 

Les Chinois maîtres de la réalité virtuelle ?

 

L’année 2016 s’est révélée une année charnière pour le marché de la réalité virtuelle, boosté par une très forte croissance chinoise. Attisée par un puissant investissement de la part de l’État depuis 2014 en faveur de l’entreprenariat, la réalité virtuelle a profité d’un appel d’air pour les nouvelles technologies. Ce sont désormais 200 start-ups chinoises qui travaillent sur l’innovation en RV.

 

Le marché chinois de la réalité virtuelle devrait bientôt atteindre 8,5 milliards de dollars en 2020, plafonnant actuellement à seulement 860 millions de dollars. Bien moins coûteux que les modèles américains, la centaine de casques RV chinois disponibles se vend en quantités astronomiques : 1 million d’exemplaires pour le casque du constructeur Baofeng, vendu à seulement 30 $.

 

           

Tout n’est cependant pas rose dans le monde éducatif asiatique. Conséquence des efforts énormes demandés aux élèves, la compétition est très rude, et la pression sociale extrême pour réussir. Dans les cas les plus graves, et de manière certes rare, des suicides d’élèves se sont produits après des résultats insuffisants.


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT