Les MOOCs : en complément des cours en présentiel

Publié le 30/07/2013 à 12:21
Etude sur les MOOCs

Avis aux personnes clamant que les MOOCs (Massive Open Online Courses) remplaceront l’enseignement traditionnel. Une étude conduite à échelle mondiale par la société Enterasys met en exergue que 84% des sondés estiment que les MOOCs agissent en complément des cours en présentiel dans l’éducation supérieure, contre 16% qui pensent que les MOOCs concurrencent l’enseignement traditionnel. Dans le cadre étudiant, il est normal que ces cours en ligne ouverts et massifs ne remplacent pas une formation complète, avec l’accompagnement de professeurs, la réalisation de travaux dirigés (TD) ou de travaux pratiques (TP), et de projets professionnels suivis. Mais les MOOCs sont en revanche un formidable outil pour renforcer ou élargir les acquis de cours.

 

Des MOOCs pour la formation continue

 

Dans 74% des cas, les étudiants interrogés déclarent que leur établissement d’enseignement supérieur propose déjà des cours en eLearning, et dans 16% des cas, il a prévu d’en créer d’ici à 3 ans. Pour les MOOCs, seulement 13% des établissements ont entrepris des initiatives, mais 43% prévoient de se lancer d’ici à 3 ans. Ce qui prouve que le mouvement des MOOCs n’est qu’à ses prémices.

Cependant, les résultats de l’étude révèlent des usages des MOOCs bien cernés, et très appropriés à ce type d’enseignement. 71,8% des sondés pensent que les MOOCS peuvent convenir pour un programme de formation continue. 58,6% estiment qu’ils sont appropriés pour une formation non diplômante, et 53,4% voient les MOOCs comme un format qui convient bien à l’enseignement technique.