Notice: Constant ABSPATH already defined in /home/educadisiq/www/blog/wp-load.php on line 22

[E-learning] Les chiffres de la formation digitale

Publié le 08/01/2018 à 12:22
mobile learning

L’année 2017 confirme l’émergence irrésistible des appareils numériques dans la formation professionnelle, avec une très forte hausse de ce marché économique. Pour comprendre les enjeux modernes de la formation en entreprise, il convient désormais de savoir ce que signifient mobile learning et BYOD.

 

 

L’avènement du mobile learning

 

Très clairement, l’année 2017 a connu la consécration du mobile learning, déjà en pleine expansion depuis plusieurs années. Le marché mondial du mobile learning avait déjà atteint le chiffre record de 5,3 milliards de dollars en 2016 ; il a plus que doublé en 2017, pour se hisser au résultat stupéfiant de plus de 12 milliards de dollars. Et rien n’indique que cette tendance devrait s’inverser, au vu de la démocratisation atteinte par les smartphones.

 

Ces résultats spectaculaires s’expliquent notamment par l’utilité réelle du mobile learning dans la formation professionnelle, puisque selon une étude la productivité augmenterait de 43% en utilisant un ordinateur portable, une tablette et / ou un smartphone, par rapport à une personne  ne travaillant avec aucun de ces moyens.

 

 

Le BYOD ou rien

 

Conséquence de la révolution numérique, de matériels performants et surtout moins coûteux, l’équipement personnalisé présent au bureau est en pleine expansion. En cette nouvelle année 2018, il est estimé qu’en moyenne chaque salarié devrait disposer de 3 à 4 appareils numériques (smartphone, tablette, ordinateur portable…) sur son lieu de travail – et s’en servir pour travailler et aussi se former, en fonction des besoins.

 

Cette tendance numérique porte un nom : le Bring Your Own Devices (BYOD) consistant à se reposer sur le matériel numérique déjà possédé par les salariés, plutôt que d’acheter et de fournir du matériel neuf. Aux États-Unis 70% des professionnels utilisent déjà leurs propres matériels, leur permettant d’œuvrer si besoin hors du bureau et à tout moment de la journée, tout en assurant en parallèle des dépenses moindres aux entreprises.

 

 

Désormais étendu au monde entier, bien qu’encore timidement en France, l’e-learning demeure encore largement une affaire américaine, les États-Unis s’accaparant 53% du marché mondial en 2017.


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT