Notice: Constant ABSPATH already defined in /home/educadisiq/www/blog/wp-load.php on line 22

[Langues] Les enfants bilingues développent des facilités utiles à l’école

Publié le 18/12/2017 à 18:57
langues

Ce n’est pas un secret, les personnes bilingues possèdent des avantages certains sur le reste du monde monolingue, notamment sur le marché de l’emploi. Une nouvelle étude de l’Université de l’Oregon révèle toutefois que parmi ses atouts figurent aussi de puissantes capacités cognitives, dépassant le simple cadre du langage.

 

 

Un contrôle inhibiteur supérieur chez les enfants bilingues

 

L’étude américaine portait sur 1 146 enfants, évalués à partir de l’âge de quatre ans, puis dans les dix-huit mois suivants. L’objectif était de tester le contrôle inhibiteur des enfants, en réalisant une simple expérience. L’un des membres de l’université de l’Oregon frappait deux coups sur une table avec un crayon, ce qui attendait de la part des enfants un seul coup, et inversement.

 

Faute de contrôle inhibiteur suffisant, la tentation est forte d’imiter par réflex le même nombre de coups frappés. Le résultat s’est avéré frappant, indiquant un bien meilleur contrôle inhibiteur chez les enfants bilingues. L’expérience a été répétée six mois puis dix-huit mois plus tard, apportant les mêmes résultats. Le contrôle inhibiteur des enfants bilingues était toujours nettement plus rapide que ceux de leurs camarades monolingues.

 

 

Des élèves plus attentifs en classe

 

Ces avantages cognitifs offrent de multiples bénéfices aux enfants bilingues, et pas seulement sur le seul plan du contrôle inhibitoire. Selon Atika Khurana, l’un des co-auteurs de l’étude, « Le contrôle inhibitoire et les fonctions exécutives sont des atouts importants pour la réussite scolaire ». Des capacités offrant aussi « des effets positifs sur la santé, et le bien être plus tard dans la vie ».  

 

Des avantages cognitifs qui ne sont pas liés à l’éducation scolaire, ajoute Atika Khurana : « Le développement du contrôle inhibitoire intervient rapidement durant les années précédant l’école ». Ces capacités se révèlent cependant particulièrement utiles à l’école : « Les enfants dotés d’un puissant contrôle inhibiteur sont davantage capables de rester concentrés et de suivre les instructions ».

 

 

Ces performances spectaculaires ne sont pas liées au niveau de richesse des parents, mais uniquement à la possibilité d’apprendre deux langues maternelles. L’étude a justement été réalisée auprès de familles de classes populaires.


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT