[Digital] La littérature nigériane numérisée…par la Norvège

Publié le 01/06/2017 à 09:25
Nigeria-langues-624x310

La littérature du Nigéria, un pays africain qui compte plus de 500 langues et dialectes, accèdera bientôt à la sécurité de la digitalisation, en étant abritée dans une grande bibliothèque numérique. L’opération devrait être réalisée…près du cercle arctique, grâce à un partenariat avec la Norvège.

 

 

Sauver le patrimoine littéraire nigérian

 

Parmi les centaines de langues et dialectes parlées à travers le Nigéria, seules trois ont un statut de langue majeure, l’igbo, le yorouba et le haoussa, dont au moins une doit être apprise par les élèves nigérians. Il n’est toutefois pas évident de parvenir à mettre la main sur des livres rédigés dans certaines de ces langues, comme le yorouba. D’où l’intérêt de les numériser, afin de les rendre disponibles à la portée de tous.

 

De manière géographiquement surprenante, c’est la Norvège qui va se charger de cette grande œuvre. La Bibliothèque nationale de Norvège a ainsi récemment annoncé la signature de ce projet le 10 juin 2017, à travers son directeur, Aslak Sira Myrhe, et son homologue nigérian, Lanre Aina. La signature se déroulera dans la capitale du Nigéria, Abuja. Cette collaboration repose dans les fais sur une longue collaboration fructueuse entre les deux pays, grâce notamment à l’exploitation du pétrole.

 

 

Vers une bibliothèque numérique africaine ?

 

Le grand projet de numérisation sera effectué avec une entreprise spécialisée dans la ville de Mo i Rana, proche du cercle arctique. Une bonne partie de la littérature nigériane devrait être ainsi numérisée à terme. Une réalisation qui profite à tous : « Ce projet n'a pas été lancé parce que la Bibliothèque nationale souhaite faire de l'aide au développement mais parce qu'il nous donne la possibilité d'élargir notre bibliothèque en langues étrangères, de sorte que cela devienne un projet gagnant-gagnant pour nous et le Nigeria », déclare ainsi une représentante de la Bibliothèque nationale de Norvège.

 

Ce projet s’inscrit dans une volonté encore plus large, de parvenir à numériser l’ensemble de la littérature africaine. Une ambition certes pharaonique qui ne rebute pas Aslak Sira Myrhe, le directeur de la Bibliothèque norvégienne : « Notre objectif est que ce projet devienne un modèle pour d'autres pays, et que l'on contribue ainsi à créer une bibliothèque numérique africaine à part entière ».

 

 

Numériser l’ensemble de la littérature africaine devrait prendre plusieurs dizaines d’années, l’Afrique comptant 50 langues majeures, pour un total de 2 000 et 2 500 langues et dialectes.


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT