Les stylos rouges attaquent

Publié le 28/12/2018 à 14:05
Les stylos rouges attaquent

Des « Gilets jaunes » aux « Stylos rouges », il n’y avait qu’un pas à franchir.  C’est chose faite avec la création ces derniers jours d’un groupe Facebook baptisé « Les stylos rouges en colère », qui compte depuis deux semaines 26 000 nouveaux membres issus de l’Education nationale. Avec un objectif nettement indiqué : faire profiter l’Ecole des nouvelles ambitions gouvernementales.

La colère rouge des enseignants

La réussite au moins partielle du mouvement des « Gilets Jaunes » a suscité des idées d’actions chez les enseignants, oubliés par les annonces gourvenementales. Créé le 12 décembre dernier, le groupe Facebook « Les Stylos rouges » gagne rapidement et sans difficulté en popularité, sur fond de malaise durable dans l’Education nationale. La première des priorités affichées par le groupe des enseignants est ainsi bien nette : « Revaloriser leur métier tant mis à mal« .

Les « Stylos rouges » sont annoncés comme détachés de toute formation politique ou syndicale, sur le modèle initial  des « Gilets jaunes » : « les mouvements proposés par les syndicats ne suffisent plus« . Un constat d’impuissance largement ressenti depuis de nombreuses années, mais avec cette fois-ci avec la volonté d’interpeller et de s’en prendre directement à l’Etat, estimé comme principal responsable de la situation  : « nous aussi nous sommes oubliés et maltraités par notre cher employeur« .

« Le temps de l’action  est maintenant venu »

Les réponses aux revendications des  » Stylos rouges  » sont prodiguées directement par ces derniers : augmenter le nombre d’enseignants, tout en diminuant en parallèle le nombre d’élèves par classe. Par ailleurs, et outre de meilleurs conditions générales de travail, les revendications passent aussi par une hausse logique des salaires, en particulier très faibles pour les enseignants débutants, ainsi que le dégel du point d’indice, afin d’au moins faire face aux multiples hausses des dépenses courantes.

D’après Grégory Benjamin, enseignant près de Valenciennes et l’une des voix du groupe, les  » Stylos rouges  » ne sont pas destinés à rester un simple effet de mode : « Le temps de l’action est maintenant venu. Après les ‘gilets jaunes’ et les lycéens, les ‘stylos rouges’ ont décidé de suivre le mouvement et reconquérir certains droits ». 

 » Une éducation, qui ne consulte jamais les aptitudes et les besoins de chacun, ne produit que des idiots.  » – George Sand.

 


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT
Contactez-nous