L’éducation absente de la lettre présidentielle

Publié le 18/01/2019 à 20:25
L’éducation absente de la lettre présidentielle

Si lettre du président de la République aborde plusieurs grandes thématiques en phase avec les grandes préoccupations actuelles, l’éducation fait partie des grandes absentes. Pas de quoi rassurer la colère des « Stylos rouges », qui se réuniront demain à Bordeaux.

 

 

« Une école de la confiance »

 

La lettre présidentielle aborde plusieurs points figurant parmi les thématiques les plus en vue de la contestation sociale, avec en particulier les impôts, l’organisation de l’Etat et de manière générale la citoyenneté. De nombreux autres sujets d’actualité sont également abordés, comme la transition écologique ou l’immigration. En revanche, pour l’école, l’université et plus généralement l’éducation, la lettre présidentielle demeure avare même en allusions.

 

Il faut ainsi se contenter de quelques mots vagues et indirects, tels que :  » Les services publics ont un coût, mais ils sont vitaux : école, police, armée, hôpitaux, tribunaux sont indispensables à notre cohésion sociale « . Une autre formule peu limpide indique  » Je pense toujours qu’il faut rebâtir une école de la confiance « . Pas de quoi donc assouvir les revendications des « Stylos rouges », qui manifesteront demain.

 

 

Assemblée générale des « Stylos rouges » à Bordeaux

 

Formé spontanément en début d’année sur Facebook, le groupe des « Stylos rouges » réunit à ce jour plus de 65 000 personnes, et affiche une dizaine de publications par jour. Les revendications sont clairement indiquées, avec une hausse des salaires digne de professionnels dotés d’un BAC+5, et un allègement des classes, afin de ne plus avoir à gérer des effectifs oscillant autour de la trentaine d’élèves.

 

La prochaine action des « Stylos rouges » se déroulera à Bordeaux samedi 19 janvier, avec une grande assemblée nationale destinée à rassembler de nombreux membres de l’Education nationale. Les doléances de chacun devraient être remontées pour faire l’objet d’un socle de revendications commun. Il devrait être également question de débattre sur l’éventuelle participation des « Stylos rouges » au grand débat national.

 

 

 » L’éducation consiste à nous donner des idées, et la bonne éducation à les mettre en proportion.  »

 


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT
Contactez-nous