BAC : la gloire des filières scientifiques

Publié le 25/04/2019 à 19:40
BAC : la gloire des filières scientifiques

Malgré la réforme du lycée, le constat ne change en rien : dans l’optique du BAC les lycéens veulent en majorité suivre une spécialisation scientifique. Un choix toujours aussi rationnel, au vu des débouchés professionnels depuis longtemps sinistrés pour les filières littéraires. 

 

 

Les spécialités scientifiques plébiscitées

 

Si la réforme du lycée était censée atténuer les différences profondes entre les ex séries S, ES et L, les récents sondages d’une étude du syndicat Snes-FSU semblent clairement laisser la prédominance aux filières S.  Plus de la moitié des 4 000 collégiens interrogés souhaitent choisir des spécialités issues de l’actuelle série S : mathématiques, physiques et SVT. Près de 70% des futurs lycéens de seconde souhaitent même prendre la spécialité mathématique en particulier, en dehors du tronc commun.

 

Les spécialités en sciences économiques et sociales ne parviennent qu’à rassembler au mieux un tiers des sondages selon l’étude syndicale, et au pire un quart. Sans surprise, les spécialités littéraires essuieraient un désaveu cinglant, avec seulement 15% des futurs lycéens intéressés. Des chiffres qui, comme ne manque pas de le relever Snes-FSU, correspondent aux répartitions déjà observées dans les séries actuelles.

 

 

La spécialité informatique attire peu

 

Outre un engouement pour les sciences dures, cet attrait pour les filières scientifiques traduit aussi en (bonne) partie l’incertitude des projets professionnels des élèves à l’orée du lycée. Une indécision qui toutefois possède un fond pragmatique, en optant pour une filière scientifique considérée comme la plus porteuse sur le marché de l’emploi. Il est vrai que l’âge d’or des sciences humaines est depuis longtemps révolu, balayé sur l’autel douteux de l’intérêt économique.

 

De manière plus surprenante, la spécialité informatique ne semble pas attirer massivement les futurs lycéens. La discipline « Numérique et sciences informatiques » correspond pourtant aux métiers parmi les plus demandés sur le marché de l’emploi. Développeur web et toutes les spécialités liées aux data sont ainsi particulièrement recherchées. Des thématiques qui certes ne font pas forcément rêver à l’âge de l’adolescence.

 

« De toutes les sciences humaines, la science de l’homme est la plus digne de l’homme. » – Nicolas De Malebranche.


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT
Contactez-nous