La Chine investit dans l’enseignement numérique

Publié le 23/03/2019 à 21:04
La Chine investit dans l’enseignement numérique

Pour pallier les inégalités de son système éducatif, le gouvernement chinois entend implanter le numérique dans ses régions les plus pauvres. Une série de mesures vient d’être annoncée, fondée notamment sur le partage de ressources et la distribution de pas moins d’1 million de smartphones. 

 

 

La Chine, un système éducatif élitiste

 

Si le sytème de notation en France est parfois critiqué comme imposant trop de pression sur les élèves, en Chine les (bonnes) notes sont essentielles pour la réussite. Une importante sélection sévit tout au long de la scolarité des élèves, avec des concours pour rentrer au collège, au lycée à et l’université. Conjugué à une discipline sévère et un patriotisme omniprésent, le système éducatif chinois ne ménage guère ses élèves.

 

Avec une nation aussi étendue et près de 1,4 milliard d’habitants, et malgré un régime politique de nature communiste, la Chine ne manque pas d’inégalités marquées. L’écart éducatif entre les villes et les campagnes les plus reculées est profond. Si l’éducation est publique et gratuite, les frais de transport, logement et cantine sont à la charge des parents, dont beaucoup dans les campagnes n’ont pas les moyens. Comme solutions à ses problèmes, le gouvernement chinois mise désormais sur le numérique.

 

 

Le mandarin en mobile learning

 

Le gouvernement chinois vient d’adopter une série de mesures éducatives visant à aider ses régions les plus pauvres. Les enseignants et les directeurs d’établissements seront formés à l’enseignement numérique. Pas moins d’un million de téléphones portables dotés d’applications spécifiques seront distribués pour apprendre le mandarin en mobile learning.

 

Dans une optique de partage conforme à la politique nationale, des dons d’équipements numériques seront organisés par l’Etat à destination des zones les plus pauvres, couplés avec un partage des ressources et des connaissances les plus en pointe dans les TICE. L’Open University of China, déjà connue pour son offre éducative principalement en blended learning, participera à la création de nouvelles classes interactives à destination des régions les plus reculées.

 

 

 » La pie est, en Chine, un oiseau de bonne augure. Le pont qu’elles construisent lie le divin et l’homme.  » – He Yifu


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT
Contactez-nous