Les chiffres du mobile learning pour 2024

Publié le 04/03/2019 à 17:14
Les chiffres du mobile learning pour 2024

Selon les données du cabinet américain Global Industry Analysts, le mobile learning n’est pas près d’achever sa fulgurante progression, avec un C.A. estimé à pas moins de 70 milliards de dollars à l’horizon 2024. Avec pour principal corollaire la démocratisation des smartphones et la diffusion d’internet. 

 

 

Toujours plus de smartphones pour le mobile learning

 

Le mobile learning offre l’avantage luxueux de pouvoir apprendre partout et à tout moment, sans rester confiné entre quatre murs à des horaires précis. Si les ordinateurs portables représentent l’un des moyens évidents pour utiliser le mobile learning, les tablettes et surtout les smartphones incarnent la flexibilité ultime de ce nouveau moyen d’apprentissage, en étant intimement liés à leur propriétaire, qui les conserve généralement à portée immédiate tout au long de la journée – et de la nuit.

 

Avec des smartphones de plus en plus sophistiqués et de moins en moins coûteux, la diffusion du mobile learning dépend logiquement du nombre d’exemplaires vendus chaque année dans le monde. Et les chiffres ne font qu’augmenter au fil des ans 1,39 milliards d’unités écoulées en 2015, et 1,43 en 2017. Pour l’année 2019, les chiffres de ventes sont attendus à 1,61 milliards d’exemplaires, et 1,69 milliards pour 2021. Les ventes de tablettes devraient se stabiliser, après un net déclin entre 2014 (185,8 millions d’exemplaires vendus) et 2018 (145,9), avec des ventes attendues à 153,5 millions d’unités en 2020.

 

 

La conquête mondiale d’Internet

 

L’autre grand vecteur de diffusion du mobile learning, c’est la diffusion d’internet et du haut-débit. Là-aussi, la progression mondiale est très importante, notamment en Amérique latine (67,2% du territoire couvert) et au Moyen-Orient (64,5%). Les nations les plus développées se rapprochent d’une couverture totale, avec 85,2 % du territoire européen couvert, et 95% des Etats-Unis.

 

Dans les nations émergentes comme l’Afrique, l’Amérique latine et le Moyen-Orient, le mobile learning est considéré comme un excellent palliatif aux lourdes contraintes géographiques, et aussi aux manques criants d’enseignants, de matériels et d’argent. Les gouvernements font ainsi une promotion active du mobile learning, attirant par la même occasion les investissements de sociétés étrangères.

 

 

 » Une éducation, qui ne consulte jamais les aptitudes et les besoins de chacun, ne produit que des idiots.  » – George Sand. 

 

 


Cours de langue gratuit chez notre partenaire Babbel

Babbel

TEST GRATUIT
Contactez-nous